Norme WC PMR 2020 / 2021 : explications et applications des normes handicapés

norme WC PMR 2020/2021

Pour les établissements et entreprises qui reçoivent du public, il leur est exigé de mettre en place des toilettes adaptées aux personnes à mobilité réduite. Cette approche est initiée dans une logique de respecter le principe d’intégration. Voici tout ce que vous devez savoir à propos de cette norme et de ses applications.

Explication sur la réglementation des WC pour les PMR

Pour s’assurer que les lieux qui accueillent le public adaptent l’intérieur de leur toilette à toutes les personnes, des lois ont été votées. Ainsi, selon les exigences de la loi du février 2005, les établissements et entreprises qui reçoivent du public doivent placer au moins un cabinet d’aisance dans leur sanitaire. Cela va permettre aux personnes à fauteuil roulant de faire leur besoin sans être confrontées aux problèmes d’adaptation.

A découvrir également : Logo Milan : histoire de la marque et origine du symbole

Cette loi est également renforcée par un certain nombre d’arrêtés et décrets. C’est le cas par exemple de la norme NF P 99-611 qui renseigne sur les règles à suivre. Dans le contenu des exigences mises à la disposition des responsables concernés par la loi, plusieurs obligations ont été énumérées. Ainsi, les règles en termes d’accessibilité, d’espace de manœuvre, d’information et d’usage doivent être respectées. Les éléments qui doivent être revus sont entre autres les dimensions de la porte, du lavabo, de certains accessoires et de la barre d’appui.

Les différentes exigences d’accessibilité aux WC pour les PMR

Il existe un certain nombre de critères que les propriétaires de lieux recevant le public doivent respecter. Ceux-ci sont appelés à mentionner sur leur WC PMR, toutes informations et indications nécessaires à la compréhension. Et cela doit se faire avec une grande lisibilité et visibilité. Aussi, les informations de conduite doivent être lues par les personnes en position assise tout comme en positions debout.

A lire également : Quel est le prix du kilo de bifteck d'aloyau ?

Pour rendre la lecture accessible à tous, il est également exigé selon les fréquentations de traduire ces informations en braille. En effet, parmi les personnes à mobilité réduite, figurent les malvoyants. Ceux-ci doivent également être en mesure de lire les indications afin de mieux se satisfaire dans les toilettes.

Par ailleurs, les critères d’écriture doivent aussi respecter une certaine taille. Dans les faits, la norme exige une taille supérieure ou égale à 4,50 mm.

Les différents critères à respecter pour la porte des WC PMR

norme WC PMR 2020/2021

L’ouverture des toilettes pour les personnes handicapées suit un certain nombre de règles bien établies. Selon les normes mises en vigueur par les décrets et arrêtées, il est recommandé que la porte du sanitaire s’ouvre vers l’extérieur. Cette approche permet aux personnes en situation de handicap de facilement pénétrer l’intérieur des toilettes.

Aussi, un autre point à souligner dans les exigences à respecter concernant la mise en place de la porte des toilettes est les dimensions. Dans les faits, il a été retenu que les dimensions soient de 90 cm pour les lieux qui reçoivent un nombre de personnes inférieur à 100. Pour les endroits qui accueillent un nombre de personnes supérieur à 100, ceux-ci doivent disposer d’une ouverture de 1,40 cm de dimensions.

D’un autre côté, il est aussi prévu que les portes aient des poignées bien assorties. Cela peut être utile surtout pour les malvoyants. Un système de verrouillage manœuvrable de l’intérieur en position assis ou debout est également recommandé pour les sanitaires.

Les dispositions concernant l’espace d’usage et de manœuvrabilité

L’espace d’usage est un paramètre sur lequel une attention particulière est portée quand il s’agit des toilettes pour les PMR. Ainsi, celui-ci doit avoir une superficie de 8 x 1,3 m, à l’exception du débattement de porte.

Concernant sa position, ce dernier doit être localisé près de la cuvette selon le côté souhaité. Il peut être mis soit à gauche ou bien à droit selon la convenance du responsable du cadre. Quoi qu’il en soit, il demeure nécessaire que la position facilite le transfert sur la cuvette aux personnes en situation de handicap.

Par ailleurs, l’espace de manœuvre est également censé être soigneusement revu afin qu’il permette de faire un demi-tour. Ce dernier peut être installé soit à l’intérieur du sanitaire, soit à l’extérieur et avec un diamètre de 1,50 m.

ARTICLES LIÉS