Loisirs

Christina El Moussa : qui est cette personnalité ?

Christina El Moussa est une personnalité connue du grand public, notamment aux États-Unis. Elle est notamment rendue célèbre par la télé-réalité « Flip or Flop » de HGTV, à laquelle elle apparaît avec son ex-mari Tarek El Moussa. Avec ce dernier, elle est aussi une investisseuse immobilière. Elle possède aujourd’hui sa propre émission « Christina on the Coast » sur le même réseau. Alors, qui est Christina El Moussa ? Quelle est sa vie professionnelle et personnelle ? En savoir plus.

Biographie de Christina El Moussa

L’investisseuse immobilière et personnalité de la télévision américaine est née le 9 juillet 1983 sous le nom de Christina Meursinge Haack à Anaheim, en Californie, aux États-Unis. Les informations sur ses parents ne sont pas révélées par les médias. Sa sœur est Carly, née en 1993. Après qu’elle a fréquenté une école dans le sud de la Californie et a décroché un diplôme auprès de l’Université d’État de San Diego, elle choisit de se lancer dans le secteur de l’immobilier. Christina travaille ainsi chez Prudential comme agent immobilier. Il y a rencontré Tarek El Moussa, son futur mari et partenaire commercial.

A lire aussi : Quels sont les meilleurs grands crus d'Alsace ?

Christina El Moussa, une investisseuse immobilière

Christina El Moussa a fondé avec son mari, Tarek El Moussa, la société immobilière « Tarek and Christina : The El Moussa Group ». Cette dernière a réussi à vendre de nombreux biens immobiliers dans la région du sud de la Californie. Puis, leur société est secouée par le krach boursier de 2008. La difficulté à laquelle les El moussa sont confronté ne leur permet plus de louer un logement de 6 000 dollars par mois, mais désormais de 700 dollars par mois.

En 2010, ils ont acquis leur premier immeuble de placement à Santa Ana, en Californie, avec leur partenaire commercial Pete De Best. Le prix d’achat est de 115 000 dollars. Ils revendent le bien, ce qui leur permet d’acquérir une marge de 34 000 dollars. L’équipe continue d’acheter et de vendre des biens immobiliers, tout en étendant leur activité au Nevada et en Arizona. Après la dissolution du groupe El Moussa en 2018, la société devient « Tarek and Associates », appartenant seul à Tarek El Moussa.

A lire également : Les plus beaux endroits où voir de la neige en France

Christina El Moussa, une personnalité de télévision

En 2011, les producteurs de HGTV ont décelé l’activité du couple sur Instagram. Les El Moussa y ont présenté les images avant et après de nombreux projets de rénovation. La télévision les a contactés et leur a demandé de produire une émission sur le réseau. C’est ainsi que Flip Or Flop a commencé sur le réseau en avril 2013.

Après la séparation de Christina El Moussa et de Tarek El Moussa en janvier 2018, la femme choisit de présenter sa propre émission : « Christina on the Coast » sur le même réseau. Le premier épisode porte sur la rénovation de la nouvelle maison de Christina après le divorce. Les autres épisodes portent sur la rénovation des maisons d’autres personnes.

La vie personnelle de Christina El Moussa

Après le mariage de Christina Meursinge Haack avec Tarek El Moussa en 2009, ils ont obtenu un fils. Elle choisit de porter le nom de son mari et devient ainsi Christina El Moussa. En 2013, Tarek a reçu un diagnostic de cancer des testicules et de la thyroïde. À cause de ce problème de santé, le couple a du mal à obtenir leur second enfant. Christina est finalement tombée enceinte en 2015. Après la naissance du second bébé, la tension ne cesse de monter dans le couple. Celle-ci s’est dégénérée et a causé leur séparation, qui est annoncée officiellement en janvier 2018.

Après le divorce, Christina a épousé le présentateur de télévision anglais Ant Anstead le 22 décembre 2018 et a choisi de changer son nom en Christina Anstead. Puis, leur séparation est annoncée le 18 septembre 2020. Elle demande désormais de remettre son nom de naissance, Christina Haack. Enfin, le 5 avril 2022, elle s’est mariée avec l’agent immobilier Joshua Hall et se renomme Christina Hall.