Calcul de la date d’ovulation : cycle normal ou irrégulier

Calculer la date d’ovulation peut être très important dans plusieurs situations. C’est notamment le cas lorsque vous désirez une grossesse. Connaître cette date vous permet de vous préparer amplement à la fécondation. Elle n’est pas fixe chez toutes les femmes. Des observations doivent être faites personnellement pour le déterminer.

Comprendre correctement le cycle menstruel

Avant de vouloir déterminer la date d’ovulation, il faudrait avoir de bonnes notions sur le cycle menstruel. Il s’agira plus précisément de connaître les différentes étapes du cycle ainsi que ce qu’elles impliquent.

A lire aussi : Le prélèvement à la source des assistantes maternelles

La période des règles

Elle dure entre trois et sept jours. C’est la période de l’écoulement de sang. Ce sang est issu de la désintégration de la muqueuse de l’utérus. Le phénomène est naturel et automatique tant qu’il n’y a pas eu de fécondations. On note un arrêt momentané dès que vous êtes enceintes.

La période pré-ovulatoire

Cette période s’étend de la fin des règles jusqu’au moment de l’ovulation. Au cours de ces quelques jours, l’organisme se prépare à une probable grossesse. La sécrétion d’œstrogène augmente. Un examen approfondi permet de noter le développement d’un follicule dans les ovaires. Elle se développe jusqu’à maturité.

A découvrir également : Tout savoir sur la garde alternée après le divorce

La période de l’ovulation

Ici, on parlera plutôt du jour de l’ovulation, puisqu’elle a lieu un seul jour. On estime que généralement, la libération de l’ovule (l’ovulation) a lieu le 14ème jour après la période des règles. Pendant ces 24 h, l’ovule est relâché par l’ovaire. Sa durée de vie est souvent de 24 h.

La période post-ovulatoire

La période post ovulatoire, encore appelée période lutéale couvre les jours qui séparent le jour de l’ovulation de la date du début des prochaines règles. C’est en ce moment que l’ovule prend place dans l’utérus en cas de fécondation. S’il n’y a pas fécondation, l’ovule meurt et les règles s’en suivent.

Le calcul de la date d’ovulation

Le calcul de la date d’ovulation n’est pas toujours simple. Le tout sera fonction du type de cycle menstruel. Mais, on tient toujours compte d’une règle quasiment indéfectible. Elle stipule que le jour de l’ovulation est toujours séparé de 14 jours avec le début des règles. La période avant l’ovulation peut changer, mais celle entre le jour de l’ovulation et le début des règles est toujours de 14 jours.

Dans un cycle normal

Dans un cycle normal, on peut estimer que l’ovulation ait toujours lieu à un certain moment du cycle. Le plus important ici est de connaître la durée du cycle. Pour un cycle de 28 jours et de 33 jours par exemple, l’ovulation a respectivement lieu le 14ème jour et le 19ème jour. Il est important de savoir que c’est une généralité. La date de l’ovulation peut changer selon certains paramètres.

Dans un cycle irrégulier

Dans un cycle irrégulier, la durée, c’est-à-dire le nombre de jours du cycle menstruel n’est pas fixe. Elle varie énormément. Des cycles de différentes durées se substituent, on ne peut donc pas estimer une date du cycle ou l’ovulation est effective. La seule solution est de soustraire 14 jours du cycle menstruel pour connaître la date d’ovulation. Cela implique qu’on ne peut avoir connaissance de la date d’ovulation seulement après le début des règles.

Les symptômes d’une ovulation

Les symptômes de l’ovulation sont multiples et varient d’une femme à une autre. On s’en tient plus généralement à deux variantes qui sont : la température corporelle et la glaire cervicale.

La glaire cervicale

Avant l’ovulation, on note une abondance de la glaire cervicale. La quantité augmente quand la date d’ovulation est proche. Elle devient blanche et transparente semblable à un blanc d’œuf le jour de l’ovulation. C’est le signe le plus propice pour savoir que l’ovaire se prépare à sécréter l’ovule.

La température corporelle

Le jour suivant celui de l’ovulation, on note une légère augmentation de la température du corps, généralement de l’ordre de 0,5 degré. La nouvelle température sera maintenue jusqu’au début des règles. Le changement n’est pas perceptible vu que la variation est très faible. La température ne vous permettra pas de connaître votre date d’ovulation en avance. Vous pourriez juste vous en apercevoir en moyenne un jour après, si vous êtes attentif aux variations de températures de votre corps.

Outre ces deux signes, on note parfois une hausse de la libido et quelques légères douleurs au bas ventre.

ARTICLES LIÉS